No man’s land

No man’s land / Soundscape (paysage sonore)

Depuis le début de l’année 2017 je travaille sur un projet d’album Hip-hop Rap avec un artiste en devenir de talent qui s’appelle Richard. En effet, ses textes sont vraiment très bien écrit, je pourrais aussi dire c’est trop d’la balle de bombe 🙂

Pour apprendre à travailler ensemble je lui ai composé et proposé  différentes instrumentales dans diverses directions artistiques sur la base de rythmiques hip hop pour sonder ce qui lui plaisait et ce qui ne lui plaisait pas…

J’ai composé une petite dizaine de titres.

Au fil des mois, avec Richard, nous avons trouvé la manière de travailler ensemble et nous somme en train de finaliser les trois premiers titres. La musique est pratiquement terminée et il reste les voix définitives à enregistrer. Je ferais, dès que nous seront prêt, des articles pour présenter ce projet.

Mais pour l’instant je vais vous faire écouter les titres que Richard n’a pas retenu et que j’aime bien. Il y en a d’autres que je garderais pour moi car ils ne sont pas encore assez aboutis et d’autres qui resteront à l’état de maquette.

Pour l’heure je vous propose d’écouter :

No man’s land

Ambiance sonores urbaine et désertiques sous influences de rythmiques Hip-Hop. Un titre épuré ou flâne un parfum de nostalgie distillé par des cordes envoûtantes. No man’s land est ce qu’il advient quand l’humanité déserte des lieux ou il ne reste … que le souvenir.

Les différents instruments virtuels

Pour ceux qui s’intéressent à la MAO, voici la liste des instruments virtuels utilisés pour la composition de No man’s land.

Studio Drummer Native instrument : La piste de batterie acoustique pleine de réverb aérienne

Groove agent Steinberg : Le groove de rythmique hip-hop

Evolve mutation Heavyocity : L’ambiance synthétique qui évolue

Kontour Native instrument : Les quelques notes égrénées et épurées

Animato Zero G : Le thème des cordes mélancoliques en nappes sur la gauche et la mélodie envoûtante plus à droite

Sessions strings pro Native instrument : les cordes rythmiques

Sunbird Acoustic Sample : La guitare acoustique servant de mélodie répétitive en basse et en thème

Les détails du mixage de No Man’s Land

Pistes séparées :

J’ai dispatché chaque instruments des deux batteries sur des pistes séparées pour pouvoir les traiter séparément. Une batterie très en arrière, très réverbérée, l’autre au contraire devant, plus présente. Le fait d’avoir chaque instrument de la batterie sur des pistes individuelles m’a également permis de recaler chaque piste les unes par rapport aux autres pour que cela groove bien ensemble.

Les pieds :

Deux batteries, ça veut dire deux pieds de grosse caisse. Jusque là rien de bien étonnant me direz vous, mais là ou cela pose un soucis c’est quand ils tombent ensemble et fournissent trop d’énergie au mix et surtout au vus mètres qui s’affolent.

Pour cela  j’ai mis un compresseur sur le pied de grosse caisse de la batterie acoustique commandé par la sortie du pied de grosse caisse de la batterie Hip-hop, ce qui permet d’atténuer le premier pied quand le second entre en jeu. Bénéfice mes vus mètres ne s’affolent plus et mon mix est plu équilibré.

Effets :

J’ai utilisé plusieurs unités de réverbération du plugin RC24 de Native instrument. Cette réverbe a un grain subtil et aéré.

Une réverbe sur la batterie acoustique, une autre sur le pied de cette dernière, afin d’égaliser différemment la sortie de cette réverbe. une réverbe sur la batterie Hip-Hop, une autre différente sur la guitare … ainsi de suite pour placer les instruments dans l’espace.

Le delay de la guitare acoustique c’est le Replika XT de Native instrument qui s’en charge.

Le titre No man’s land, qu’en pensez-vous ?

Laissez moi un commentaire pour me donner votre avis, utilisez les boutons ci dessous.

Merci à vous de m’aider à faire connaitre mon travail et le blog creermamusique.com

3 réflexions sur « No man’s land »

  1. La description de No Man’s Land est le début d’un conte à elle toute seule et la musique est à la hauteur de cette description… On part en voyage. Je ferme les yeux et je vois une personne qui marche dans un environnement urbain abandonné…
    J’aime particulièrement la basse entre 2.35 et 2.45 mais l’ensemble est très sympa, entre note moderne, urbaine et inspiration orientale. Bravo!

  2. Ping : Urban revenge

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.